RESTEZ CONNECTÉ

Lifestyle

12 symptômes d’anxiété qui pourraient indiquer un trouble

Bien que les troubles anxieux soient souvent difficiles à cerner, certains signes et symptômes sont courants chez les personnes atteintes.

Publié

le

Tout le monde peut s’attendre à avoir des crises d’anxiété occasionnelles – peut-être que vous devenez nerveux avant un entretien ou un premier rendez-vous – mais parfois, cette anxiété ne disparaît pas, ce qui peut indiquer un trouble anxieux.

Selon l’Institut national de la santé mentale, il existe différents types de troubles anxieux, y compris le trouble d’anxiété généralisée, le trouble panique et les troubles anxieux liés à la phobie, mais ils dépendent tous d’un aspect important : l’inquiétude ou la peur empiètent sur la vie quotidienne d’une personne.

Cet article est basé sur des extraits de la doctoresse Sally Winston
La Dre Sally Winston, psychologue agréée, est née à Montréal et a fait ses études à l'Université Cornell et à l'Université de l'Illinois, Champaign-Urbana. Elle a passé 18 ans à l'hôpital SheppardPratt de Baltimore puis, en 1992, a cofondé l'Institut des troubles anxieux et stressés du Maryland, spécialisé dans le traitement des phobies, de la panique, des TOC, des inquiétudes et des troubles associés.
Sally Winston est la première récipiendaire du prestigieux prix Jerilyn Ross de l'ADAA. Elle donne des ateliers à l'échelle nationale et internationale et apparaît fréquemment dans les médias. Son style d'enseignement est bien connu pour être exempt de jargon, compatissant, éclairé par des preuves scientifiques actuelles et accessible. Elle maintient une pratique active de psychothérapie.

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir un trouble anxieux ?

Les chercheurs pensent que les troubles anxieux peuvent provenir à la fois de facteurs génétiques et environnementaux, et ces troubles anxieux sont généralement traités par diverses interventions, notamment la psychothérapie, les médicaments ou une combinaison des deux, selon l’Institut national de la santé mentale.

Bien que les troubles anxieux soient souvent difficiles à cerner et bénéficient souvent d’un diagnostic correct d’un professionnel de la santé mentale, certains signes et symptômes sont courants chez les personnes atteintes de la plupart des types de troubles anxieux. Voici ce que vous devez savoir, et notamment quand demander de l’aide professionnelle.

1. Inquiétude excessive

Une fois encore, les inquiétudes occasionnelles sont normales, mais pour les personnes atteintes d’un trouble d’anxiété généralisée, ces inquiétudes ne disparaissent pas nécessairement.

Selon l’Institut national de la santé mentale, les personnes atteintes de trouble d’anxiété généralisée s’inquiètent de problèmes typiques, notamment de santé, d’argent ou de problèmes familiaux, mais à plus grande échelle. Ils continuent à s’inquiéter de ces choses même s’il n’y a pas de raison valable de s’inquiéter. Cette anxiété est également souvent difficile à contrôler et empêche les personnes atteintes de se concentrer sur leurs tâches quotidiennes.

2. Problèmes de sommeil

Les adultes ont généralement besoin de sept à neuf heures de sommeil chaque nuit, et lorsque votre horaire de sommeil commence à se dégrader, c’est un signe que quelque chose ne va pas.

Selon l’Anxiety and Depression Association of America,(ADAA), (Association américaine de l’anxiété et de dépression), le stress et l’anxiété peuvent causer des problèmes de sommeil ou aggraver d’autres problèmes, comme s’endormir et rester endormi. Étant donné que les troubles du sommeil peuvent entraîner de l’anxiété (ou l’anxiété peut entraîner des troubles du sommeil), il est préférable de parler à votre médecin pour déterminer les causes sous-jacentes et ce que vous pouvez faire pour les corriger.

3. Peurs irrationnelles

Une certaine anxiété n’est pas du tout généralisée ; au contraire, il est attaché à une situation ou à une chose spécifique, comme le vol, les animaux ou les foules. Si la peur devient accablante, perturbatrice et hors de proportion avec le risque réel encouru, c’est un signe révélateur de phobie, un type de trouble anxieux.

Bien que les phobies puissent être paralysantes, elles ne sont pas toujours évidentes. En fait, ils peuvent ne pas apparaître avant que vous ne soyez confronté à une situation spécifique et que vous découvriez que vous êtes incapable de surmonter votre peur. «Une personne qui a peur des serpents peut passer des années sans avoir de problème», dit Winston. «Mais soudain, leur enfant veut faire du camping, et ils se rendent compte qu’ils ont besoin d’un traitement».

4. Tension musculaire

Une tension musculaire presque constante, qu’elle consiste à serrer la mâchoire, à serrer les poings ou à fléchir les muscles de tout votre corps, accompagne souvent les troubles anxieux. Ce symptôme peut être si persistant et envahissant que les personnes qui vivent avec lui depuis longtemps peuvent cesser de le remarquer après un certain temps.

L’exercice régulier peut aider à contrôler la tension musculaire, mais la tension peut augmenter si une blessure ou un autre événement imprévu perturbe les habitudes d’entraînement d’une personne, dit Winston. «Soudain, ils sont une épave, car ils ne peuvent pas gérer leur anxiété de cette façon et maintenant ils sont incroyablement agités et irritables».

5. Indigestion chronique

Parfois, l’anxiété peut causer plus qu’une sensation de «papillons dans l’estomac». En fait, les problèmes digestifs – nausées, diarrhée, indigestion – sont quelques-unes des principales plaintes liées aux troubles anxieux, selon l’Association américaine de l’anxiété et de dépression.

Bien qu’il existe des mesures que vous pouvez prendre pour réduire votre douleur gastro-intestinale due à l’anxiété, comme prendre de grandes respirations, faire de l’exercice régulièrement et même suivre des méditations guidées quotidiennes, votre meilleur moyen est de demander l’aide d’un thérapeute spécialisé dans l’anxiété et qui peut proposer un plan de traitement.

6. Trac

Le trac est un autre symptôme d’anxiété. La plupart des gens obtiennent au moins quelques papillons avant de s’adresser à un groupe ou d’être sous les projecteurs. Mais si la peur est si forte qu’aucune quantité de coaching ou de pratique ne la soulagera, ou si vous passez beaucoup de temps à y penser et à vous en inquiéter, vous pouvez avoir une forme de trouble d’anxiété sociale (également connu sous le nom de phobie sociale).

Les personnes souffrant d’anxiété sociale ont tendance à s’inquiéter pendant des jours ou des semaines avant un événement ou une situation particulière. Et s’ils y parviennent, ils ont tendance à être profondément mal-à-l’aise et peuvent s’y attarder longtemps par la suite, se demandant comment ils ont été jugés.

7. Conscience de soi

Le trouble d’anxiété sociale n’implique pas toujours de parler à une foule ou d’être le centre d’attention. Dans la plupart des cas, l’anxiété est provoquée par des situations quotidiennes, comme une conversation en tête-à-tête lors d’une fête, ou manger et boire devant même un petit nombre de personnes.

Dans ces situations, les personnes atteintes de trouble d’anxiété sociale ont tendance à se sentir gênées, comme si tous les yeux étaient braqués sur elles, et elles ont souvent des rougeurs, des tremblements, des nausées, une transpiration abondante ou des difficultés à parler. Ces symptômes peuvent être si perturbateurs qu’ils rendent difficile de rencontrer de nouvelles personnes, de maintenir des relations et de progresser au travail ou à l’école.

8. Panique

Les crises de panique peuvent être terrifiantes : imaginez un sentiment soudain et saisissant de peur et d’impuissance qui peut durer plusieurs minutes, accompagné de symptômes physiques effrayants tels que des problèmes respiratoires, un cœur battant, des picotements ou des engourdissements dans les mains, de la transpiration, de la faiblesse ou des étourdissements, douleur thoracique estomac et sensation de chaleur ou de froid.

Ces super-commun des signes physiques «sont principalement en raison de la réponse “combat ou fuite” par le corps», James Killian, un conseiller professionnel agréé et propriétaire de Arcadian conseil à Woodbridge. «Lorsque vous êtes dans un état continu d’excitation accrue, votre cerveau envoie des niveaux accrus de cortisol et d’adrénaline dans tout votre corps, ce qui crée ces symptômes physiques».

Toutes les personnes qui ont une attaque de panique n’ont pas de trouble anxieux, mais les personnes qui en souffrent à plusieurs reprises peuvent être diagnostiquées avec une crise de panique. Les personnes atteintes de crise de panique vivent dans la peur de savoir quand, où et pourquoi leur prochaine attaque pourrait se produire, et elles ont tendance à éviter les endroits où des attaques ont eu lieu dans le passé.

9. Flash-back

Revivre un événement troublant ou traumatisant – une rencontre violente, la mort subite d’un être cher – est un symptôme caractéristique du trouble de stress post-traumatique, qui partage certaines caractéristiques avec les troubles anxieux. (Jusqu’à très récemment, en fait, le stress post-traumatique était considéré comme un type de trouble anxieux plutôt que comme une condition autonome.)

Mais des flashbacks peuvent également se produire avec d’autres types d’anxiété. Certaines recherches, y compris une étude publiée dans le Journal of Anxiety Disorders, suggèrent que certaines personnes souffrant d’anxiété sociale ont des flashbacks d’expériences de type trouble de stress post-traumatique qui peuvent ne pas sembler manifestement traumatisantes, comme le fait d’être ridiculisées en public. Ces personnes peuvent même éviter les rappels de l’expérience, un autre symptôme rappelant le trouble de stress post-traumatique.

10. Perfectionnisme

L’état d’esprit obsessionnel connu sous le nom de perfectionnisme «va de pair avec les troubles anxieux», dit Winston. «Si vous vous jugez constamment ou si vous avez beaucoup d’anxiété d’anticipation à l’idée de faire des erreurs ou de ne pas respecter vos normes, vous souffrez probablement d’un trouble anxieux».

Le perfectionnisme est particulièrement fréquent dans le trouble obsessionnel-compulsif, qui, comme le trouble de stress post-traumatique, a longtemps été considéré comme un trouble anxieux. «Le trouble obsessionnel-compulsif peut survenir subtilement, comme dans le cas de quelqu’un qui ne peut pas sortir de la maison pendant trois heures parce que son maquillage doit être absolument parfait et qu’il doit continuer à recommencer», explique Winston.

11. Comportements compulsifs

Pour être diagnostiqué avec un trouble obsessionnel-compulsif, l’obsession et les pensées intrusives d’une personne doivent s’accompagner d’un comportement compulsif, qu’il soit mental (se dire tout ira bien encore et encore) ou physique (se laver les mains, par exemple).

La pensée obsessionnelle et le comportement compulsif deviennent un trouble à part entière lorsque la nécessité de compléter les comportements – également appelés «rituels» – commence à diriger votre vie, dit Winston. «Si vous aimez votre radio au niveau de volume 3, par exemple, et qu’elle se casse et reste bloquée sur 4, seriez-vous complètement paniqué jusqu’à ce que vous puissiez le réparer

12. Doute de soi

Le doute de soi persistant et la remise en question sont une caractéristique courante des troubles anxieux, y compris le trouble anxieux généralisé et le trouble obsessionnel-compulsif. Dans certains cas, le doute peut tourner autour d’une question centrale à l’identité ou aux relations d’une personne, comme «Est-ce que j’aime mon mari autant qu’il m’aime ?»

Avec le trouble obsessionnel-compulsif, dit Winston, ces “attaques de doute” sont particulièrement courantes lorsqu’une question est sans réponse. Les personnes atteintes de trouble obsessionnel-compulsif pensent : «”Si seulement je savais à 100% si je suis gay ou hétéro, l’un ou l’autre irait bien”, mais ils ont cette intolérance à l’incertitude qui transforme la question en obsession», dit-elle.

Et c’est tout. Vous venez de découvrir 12 symptômes d’anxiété qui pourraient indiquer un trouble, sur ce, prenez soin de vous.

Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous maintenant et recevez nos prochaines publications directement chez vous ! C'est gratuit !

JE M'ABONNE SUR TELEGRAM

REJOIGNEZ-NOUS SUR TWITTER

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lifestyle

Femme : voici 10 choses à faire absolument après l’amour

Bon nombres d’infections ont lieu après les rapports si vous n’adoptez pas très souvent certains gestes simples.

Publié

le

Après un bon moment intense d’intimité, les femmes ont souvent besoin de faire quelques minutes de sommeil, mais bien avant ça, vous devez absolument penser à faire certaines choses pour maintenir vos parties intimes saines et en parfaite santé.

Vous venez de faire l’amour, c’est magique ! Mais sachez que bon nombres d’infections ont lieu après les rapports si vous n’adoptez pas très souvent certains gestes extrêmement simples. Voici 5 choses indispensables à faire rapidement après l’amour.

1. Allez aux toilettes

Vous devez savoir que 80% des infections urinaires surviennent après un rapport sexuel, c’est pourquoi vous devez absolument sautez dans les toilettes très rapidement pour uriner, après l’acte.

L’urine permet de nettoyer rapidement et bêtement votre vagin pour éviter que les bactéries responsables des infections et autres malaises côté vagin, ne se déposent dans vos parties intimes. Parfois appelé l’effet «chasse d’eau», votre urine refoule les microbes à l’extérieur.

«Les mouvements de pénétration pendant le rapport font remonter des colibacilles le long de l’urètre, très court chez la femme, pouvant provoquer une infection urinaire», explique le Dr Odile Bagot dans une entrevue avec le magazine de santé Doctissimo

Le vagin de la femme étant humide et chaud, c’est l’endroit parfait pour la multiplication et la prolifération des bactéries, c’est pourquoi, pour ne pas finir avec une infection douloureuse après un bon moment de plaisir, homme comme femme, direction les toilettes.

2. Evitez une douche vaginale et les bains chauds

Une douche vaginale est la pratique qui consiste à pulvériser une solution de vinaigre et d’eau vers le haut dans le vagin à l’aide d’un flacon, d’un sac ou d’une seringue de douche.

L’eau tiède ayant un pH neutre de 7 alors que le vagin souvent acide a un pH de 4, cette pratique pourrait perturber l’écosystème naturel du milieu, favorisant des irritations et des pertes vaginales, entraînant des démangeaisons vaginales, un gonflement et des relations sexuelles douloureuses entre autres.

En outre, après un rapport, évitez de se baigner avec de l’eau chaude, car, le sexe, répondant aux stipulations du fait de l’acte, s’ouvre que d’habitude, ce qui vous rend très sensible aux infections dans ce cas.

3. Buvez un verre d’eau

Faire l’amour, c’est aussi faire une activité physique sportive. Tout comme vous ressentez le besoin de boire de l’eau après le sport, vous devez pareillement vous hydrater après un rapport.

La déshydratation affectant tout votre organisme, vous devez absolument et très rapidement vous ravitailler en eau potable pour permettre à votre corps de reprendre normalement ses activités après votre intense activité.

Buvez un ou deux faire d’eau devrait suffire à faire l’affaire. N’oubliez pas que ce geste anodin vous aides à rincer votre vessie de toutes sortes de bactéries.

4. Mangez des aliments riche en probiotiques

Ce que vous avalez juste après un rapport est déterminant pour votre santé. Accompagnez un vrai plaisir d’une barre de chocolat préféré ou de biscuit doit certainement vous traverser l’esprit, mais il y a mieux pour vous ravitailler en bonnes bactéries.

Juste après votre plaisir, si vous sentez le besoin d’avaler quelques choses, préférez les aliments fermentés en l’occurrence le yaourt, le Kombucha ou encore le Kefir qui contiennent les mêmes bonnes bactéries que celles trouvées dans le vagin.

Prendre l’habitude de grignoter ces aliments après un rapport sexuel peut aider à reconstituer les bonnes bactéries du corps, contribuant ainsi à réduire le risque d’infection à levures, ce qui vous évite d’attraper des mycoses.

5. Prenez un supplément de canneberge

Pour les femmes qui ont tendance à avoir plus souvent une infection urinaire après le plaisir, un concentré de canneberge une fois par jour, sous la forme d’une pilule de canneberge ou d’un gommeux, disponible en vente libre, peut aider à prévenir les infections urinaires. Cependant, évitez la consommation de jus de cocktails sucrés aux canneberges.

Des études ont prouvé que le jus de canneberge aide à lutter contre les bactéries. il peut atteindre vos voies urinaires et empêcher toute bactérie de rester sur la paroi de votre vessie. Boire un verre de 240 ml de jus de canneberge par jour suffit à faire l’affaire.

6. Nettoyez-vous doucement et évitez le savon parfumé

Lorsque vous nettoyez votre vagin (surtout après l’acte), évitez l’utilisation des savons parfumés, et surtout, frottez doucement pendant le lavage.

Pour le lavage, préférez plutôt de l’eau tiède et un savon doux sans parfum pour nettoyer en douceur votre vulve. L’utilisation d’un savon parfumé expose vos parties sensibles à des risques d’irritation. Pour résumer, en règle générale, tout ce que vous ne mettez pas dans votre bouche, ne le mettez pas dans vos parties intimes tout simplement.

7. Oubliez la lingerie sexy

Après une bonne toilette, si vous restez chez vous, choisissez judicieusement un sous-vêtements à porter. En effet, pour éviter les infections urinaires et autres infections, mettez des sous-vêtements en coton et des pyjamas amples pour laisser l’air circuler librement.

À tout le moins, évitez les sous-vêtements en nylon et les vêtements de nuit moulants qui ont tendance à continuer à maintenir l’humidité après l’amour, ce qui favorise la prolifération des bactéries parce qu’elles seraient piégées par une lingerie non aérées

8. Recherchez des signes de douleur ou de saignement

N’ignorez pas les saignements anormaux ou les écoulements après un rapport sexuel – cela pourrait être un signe d’infection ou une lésion de votre appareil reproducteur.

De même, la douleur pendant ou après les rapports sexuels peut être le résultat d’une infection, d’une irritation due à la lubrification ou au préservatif, ou à un état gynécologique plus grave. Parlez à votre médecin si vous remarquez ces symptômes, ou si tout simplement vous avez des questions sur votre santé sexuelle

9. Récapitulez ce qui vient de se passer, dans votre tête

Vous avez bien commencé, vous avez bien terminé, c’est le moment de faire un tour rapide de ce que vous venez de vivre de merveilleux, pendant qu’il est encore frais dans votre tête. Si vous avez passez de bon moment intime avec votre partenaire, essayez de voir ce qui a rendu la chose formidable.

Si vous comptez revenir auprès de votre partenaire, il est préférable de parler avec lui ce qui a rendu la chose formidable, et dire également ce qui n’a pas fonctionné pour maintenir les liens de la plus simple des manières.

10. Passez le message

Vous convenez avec moi que ces petits gestes extrêmement simples qui peuvent sauver beaucoup de femmes ne font malheureusement pas partir de nos quotidiens, ce qui devrait être le cas.

Si vous avez des enfants, des ami(e)s…, faites passer le message au moment où le sujet se présente. Glissez un ou deux mots suffit à sauver de futurs amoureux qui pourraient souffrir, par manque d’information, de manière chronique, de mycoses ou d’infections urinaires récidivantes

Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous maintenant et recevez nos prochaines publications directement chez vous ! C'est gratuit !

JE M'ABONNE SUR TELEGRAM

REJOIGNEZ-NOUS SUR TWITTER

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

LIRE LA SUITE

Lifestyle

Quoi manger (et ne pas manger) au coucher pour une bonne et profonde nuit de sommeil

La nuit, on veut tous dormir comme un bébé. Voici ce qu’il faut manger et ne pas manger la nuit pour y parvenir.

Publié

le

Vous avez du mal à dormir ? Vois avez des sommeils plutôt agités ? Et si vous pouviez contrôler ce que vous avalez avant de se jeter au lit, pour une bonne qualité de sommeil ? Découvrez les meilleurs et les pires aliments pour passer de belles nuits de sommeil.

Faire du sport, c’est rester presque toujours en bonne santé, mais, faudrait-il encore surveillé tout ce que vous mangez quotidiennement si vous ne voulez pas gâcher vos sommeils, encore et encore !

Pour vous aider rapidement à faire une sélection des aliments, voici ce qu’il faut manger (et ne pas manger) avant de se coucher pour une bonne nuit de sommeil.

1. Les cerises

Meilleur ! Les cerises sont l’un des rares aliments naturels à contenir de la mélatonine, le produit chimique qui aide à contrôler l’horloge interne de notre corps, explique Keri Gans, diététiste à New York et auteur de The Small Change Diet. Une étude qui a révélé que la consommation de jus de cerise acidulée participe l’améliorations de la durée et de la qualité du sommeil chez les adultes souffrant d’insomnie chronique.

Si les voyageurs prennent souvent des capsules de mélatonine pour lutter contre le décalage horaire, pourquoi ne pas avaler quelques cerises, acidulées ou non, pour favoriser le sommeil ?

2. Un cheeseburger au bacon

Pire ! La teneur en graisse stratosphérique de ce fast-food particulier est garantie pour tuer vos sommeils. La graisse stimule la production d’acide dans l’estomac, qui peut se répandre dans l’œsophage, provoquant des brûlures d’estomac.

Les aliments gras peuvent également desserrer le sphincter œsophagien inférieur, la barrière entre l’estomac et l’œsophage, ce qui permet à l’acide de pénétrer encore plus facilement aux mauvais endroits. En fait, il n’y a presque rien qui recommande ce genre de gourmandise riche en graisses et en sel si vous voulez préserver votre santé, y compris la qualité de votre sommeil.

3. Le lait

Meilleur ! Le lait contient un acide aminé tryptophane, un précurseur de la sérotonine chimique du cerveau. C’est peut-être pas qu’un conte de vielle épouse si grand-mère en prépare un verre de lait chaud pour vous aider à vous endormir.

Bien que le sujet soit controversé, certaines personnes pensent que le tryptophane et la sérotonine pourraient faciliter le sommeil. Ou peut-être qu’un simple verre de lait vous rappelle des souvenirs d’enfance apaisants, qui vous aident à vous évader.

4. Du vin

Pire ! L’alcool de toute sorte est à éviter pour dormir. Pourquoi ? Il se métabolise rapidement dans votre système et vous oblige à vous réveiller plusieurs fois pendant la nuit.

Une étude a révélé qu’un verre de bourbon ou de vodka mélangé à du soda sans caféine au coucher augmentait de 15 minutes le temps que les femmes passaient éveillées pendant la nuit. L’alcool réduit également le temps de sommeil nocturne de 19 minutes et diminué la qualité du sommeil.

Si vous ne vous abstenez pas de boire de l’alcool pour votre propre bien-être, faites-le pour votre conjoint car alcool aggrave le ronflement et aura donc un impact sur vous et votre partenaire de lit.

5. Le riz au jasmin

Meilleur ! Le riz au jasmin occupe une place élevée sur l’index glycémique, ce qui signifie que le corps le digère lentement, libérant progressivement du glucose dans la circulation sanguine.

Une étude de 2007 dans l’American Journal of Clinical Nutrition a révélé que la consommation de riz au jasmin quatre heures avant le coucher réduisait de moitié le temps nécessaire pour s’endormir par rapport à un repas à indice glycémique élevé au même intervalle de temps. Les auteurs pensent que les repas à indice glycémique élevé peuvent augmenter la production de tryptophane.

6. Le café

Pire ! Le café contient de la caféine, qui est un stimulant nerveux central. Si vous prenez du café près de l’heure du coucher, n’allez même pas au lit, parce que vous ne dormirez probablement pas.

Bien sûr, certaines diffèrent dans leur sensibilité à la caféine et cela dépend généralement de la quantité de caféine que vous avez l’habitude de consommer. Si vous ne connaissez pas votre tolérance, oubliez le café, surtout en fin de journée.

7. Les céréales enrichies

Meilleur ! Les glucides en général sont bons pour dormir, mais ce n’est pas une bonne idée de se gaver d’une boîte de biscuits avant le coucher (ou à tout moment). Essayez plutôt du blé râpé qui contient des glucides «bons» ou complexes.

Mieux encore, les céréales se marient bien avec le lait qui a ses propres qualités favorisant le sommeil. C’est deux pour le prix d’un. Les autres glucides complexes sont le quinoa, l’orge et le sarrasin.

8. Le chocolat noir

Pire ! Le chocolat contient non seulement des calories, mais de la caféine, en particulier du chocolat noir. Le chocolat contient également de la théobromine, un autre stimulant qui peut augmenter la fréquence cardiaque et l’insomnie.

Une barre de chocolat au lait Hershey de 1,55 once, par exemple, contient environ 12 milligrammes de caféine, soit la même quantité que trois tasses de café décaféiné. La barre foncée spéciale d’un Hershey contient 20 milligrammes de caféine, environ la même chose qu’une demi-once d’espresso.

9. Les bananes

Meilleur ! Les bananes aident à favoriser le sommeil car elles contiennent des relaxants musculaires naturels, du magnésium et du potassium. Ce sont aussi des glucides qui vous rendront également somnolent.

En fait, les bananes ont un effet gagnant-gagnant en général. Ce sont des promoteurs de la santé globale, car ils fournissent du potassium pour la santé cardiovasculaire et le fonctionnement cognitif.

10. Red Bull (boisson énergétique)

Pire ! L’élément coupable ici encore est la caféine, et elle est présente à la pelle. Une boisson énergisante Red Bull de huit onces contient environ 80 milligrammes de caféine.

Avec autant de caféine, vous feriez bien d’éviter les boissons énergisantes encore plus tôt dans la journée, car chez certaines personnes, la caféine peut mettre jusqu’à huit heures pour digérer.

11. La dinde

Meilleur ! Comme le lait, la dinde contient du tryptophane, un produit chimique qui peut provoquer le sommeil après le dîner. Mais si vous êtes un insomniaque irréductible, la valeur d’un repas de dinde (ou d’un verre de lait) ne vous aidera probablement pas.

Il faudrait boire beaucoup de lait ou de dinde pour avoir un bon résultat, mais si vous avez besoin d’un petit coup de pouce dans la bonne direction, cela pourrait vous aider.

12. Les boissons gazeuses

Pire ! Les boissons gazeuses typiques comme, Mountain Dew, le Pepsi et le Coca contiennent des agrumes ainsi que du benzoate de sodium et d’autres produits chimiques qui peuvent aggraver le tractus gastro-intestinal et favoriser le reflux acide. C’est un mauvais allié pour une bonne nuit de sommeil.

13. La patate douce

Meilleur ! Les patates douces sont une excellente allié pour une bonne nuit de sommeil. Non seulement ils fournissent des glucides complexes favorisant le sommeil, mais ils contiennent également ce potassium relaxant musculaire. Les pommes de terre ordinaires (cuites au four et gardant la peau), les haricots de Lima et la papaye sont d’autres bonnes sources de potassium.

14. Curry indien

Pire ! Ce n’est pas la nourriture indienne en soi, mais des épices lourdes qui peuvent vous empêcher de dormir la nuit. Une étude menée en Australie a révélé que les jeunes hommes qui mélangeait de la sauce Tabasco et de la moutarde pour leur dîner avaient plus de mal à s’endormir et dormaient moins profondément contrairement à ceux qui prenaient des soupers plus doux.

Les épices peuvent également provoquer des brûlures d’estomac. Donc, ne faites certainement pas épicé et riche en matières grasses dans le même repas de fin de journée. C’est une recette potentiellement destructrice de sommeil.

15. Thé à la valériane

Meilleur ! Il a été démontré dans certaines études que la racine de la valériane accélère le sommeil et améliore la qualité du sommeil. Certaines personnes pensent que le thé à la valériane et les infusions d’agripaume, de camomille et d’herbe à chat, dont aucune ne contient de caféine, vous rend somnolent. Ce n’est peut-être pas une propriété du thé lui-même, mais le pouvoir du rituel relaxant lorsque vous vous en préparez pour le lit.

16. Poulet

Pire ! Le poulet ou tout autre type de protéine sera contre-productif s’il est consommé la nuit. «La digestion est censée ralentir d’environ 50% pendant que vous dormez, mais si vous mangez beaucoup de protéines, vous digérez [encore] plus lentement», explique Rosenberg.

Au lieu de se concentrer sur le sommeil, votre corps se concentre sur la digestion. L’ajout d’un hydrate de carbone à la protéine peut faire pencher la balance vers le sommeil.

Et c’est tout !

Vous savez désormais quoi grignoter la nuit pour améliorer la qualité du sommeil et dormir encore plus profondément, parce que vous méritez bien, toujours, une bonne nuit de sommeil, étant donné tout le stress de la journée.

Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous maintenant et recevez nos prochaines publications directement chez vous ! C'est gratuit !

JE M'ABONNE SUR TELEGRAM

REJOIGNEZ-NOUS SUR TWITTER

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

LIRE LA SUITE

DERNIÈRES PUBLICATIONS

Faits Diversil y a 9 heures

Cet adolescent invite une fille handicapée au bal de fin d’année, ce qui s’est passé ensuite !

Quand l’école se termine aux États-Unis, c’est l’heure des bals de fin d’année. L’année scolaire se termine et les enfants...

Actu Des Starsil y a 1 jour

M Pokora : le gros mensonge qui a bien changé son destin !

Et si Mathieu Tota n’était jamais devenu M Pokora ? Un évènement a bel et bien failli arriver. Florian Gazan...

Actu Des Starsil y a 1 jour

Booba tease une page de scénario de sa série en préparation !

Bonne nouvelle pour les fans de Booba ! Le Duc de Boulogne a annoncé que son projet de série avançait...

News Des Starsil y a 1 jour

Défilé Savage x Fenty : James Corden se propose assistant personnel de Rihanna

Rihanna s’est affichée aux côtés de James Corden dans l’émission The Late Late Show. En effet, pour son défilé Savage...

Actu Des Starsil y a 1 jour

Booba et le petit Omar s’affichent ultra complice !

Booba s’offre une petite journée en famille ! Alors qu’on a l’habitude de voir Luna régulièrement dans les stories du...

News Des Starsil y a 2 jours

Jason Derulo annonce une mauvaise nouvelle sur Twitter

Encore et encore, il s’agit de la vie sentimentale du chanteur Jason Derulo. Quelques mois seulement après la naissance de...

News Des Starsil y a 2 jours

«Les gens ont peur des gros seins» : la photo qui a coûté 100.000 abonnés à Billie Eilish

Billie Eilish a perdu plus de 100000 abonnés après avoir publié une photo où elle s’affiche avec un nouveau look....

News Des Starsil y a 2 jours

Elon Musk et son compagnon Grimes se séparent après trois ans

Elon Musk, celui qu’on surnomme le visionnaire, et son compagnon Grimes vient de mettre un terme à leur histoire d’amour...

Faits Diversil y a 2 jours

Villeneuve-d’Ascq : lancé de nulle part, un policier reçoit un pavé sur la tête après un contrôle

Un policier a été visé par le jet d’un pavé dans le quartier Pont-de-Bois à Villeneuve-d’Ascq (Nord), ce mercredi soir,...

Faits Diversil y a 3 jours

Il surprend un couple en plein intimité dans les bois et leur tire dessus

Les faits se sont déroulés le 10 septembre dernier à Surgères, en Charente-Maritime, où vers minuit, un couple a stationné...

Faits Diversil y a 3 jours

Un kiné tué par balle dans son jardin, l’inquiétant profil de son ex-compagne

Les faits s’étaient déroulés le 24 août dernier au hameau de Canettecourt, dans l’Oise, où, vers 7H00 du matin, un...

Faits Diversil y a 3 jours

St-André : ils font croire à des attouchements et extorquent un praticien

Ils ont préféré régler les choses eux-mêmes plutôt que de se rendre à la police. C’était vraisemblablement la mauvaise décision...

Faits Diversil y a 4 jours

Disparition de Sandrine Dumon dans l’Hérault, où en sont les recherches

La quadragénaire disparu ce dimanche 19 septembre est toujours recherchée sur le secteur. La réserve citoyenne mobilisée. Sandrine Dumon, 42...

Actualitésil y a 4 jours

Arnaque : Cristiano Ronaldo escroqué d’une importance sommes

Le footballeur Cristiano Ronaldo a été victime d’une longue escroquerie à la carte bancaire pendant plus de trois ans. Le...

Faits Diversil y a 4 jours

Une fille surprend son père en train d’étrangler sa mère

Ce sont les cris de la victime qui ont déclenché l’intervention de police. La victime avait déjà retiré une première...

Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous maintenant et recevez nos prochaines publications directement chez vous ! C'est gratuit !

JE M'ABONNE SUR TELEGRAM

REJOIGNEZ-NOUS SUR TWITTER

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Jienn